TVA en Belgique sur les traitements esthétiques : existe t’il une parade ?

08 août 2016


L'ajoute de la TVA sur les traitements esthétique rend le moral des patientes morose... Celles ci peuvent désormais se tourner vers d'autres cieux plus cléments et notamment vers l'île Maurice où une infrastructure tant médicale que touristique de qualité les y attend.

Depuis le début du mois de juin, la TVA à 21 % est applicable aux traitements de médecine et de chirurgie esthétique. La Belgique se devait de se mettre aux diapasons des directives Européennes et c’est chose faîte en la matière….

Cette application ne s’étend pas aux seuls honoraires du médecin mais aussi à ceux de l’anesthésiste, au séjour, à la location de la salle d’op, au personnel paramédical et leurs honoraires, au matériel (prothèses mammaires qui sont déjà imposées à 6%!!!, toxine botulique, fillers,……) , aux examens complémentaires (prise de sang, ECG, radio,…..) , sur donc TOUT les intervenants financiers , ce qui augmente donc la facture globale de 21%!!

A cela il existe plusieurs parades:

- le médecin diminue ses honoraires: cela ne diminuera que très partiellement la note car les honoraires médicaux interviennent peu dans le montant global ET les médecins ne sont pas prêts, comme bien d’autres professions soumises à l’austérité, à diminuer leur gains.

- l’intervention est pratiquée hors TVA. Cette pratique est bien entendu illégale et ne peut se faire que dans des petites structures privées où il y a peu d’intervenants financiers, souvent le médecin seul, et trop souvent dans l’arrière salle d’un cabinet médical mal ou peu équipé! Attention aux retombées légales mais aussi médicales!!!

- la patiente décide d’aller se faire opérer sous d’autres cieux, dans un pays où la chirurgie esthétique n’est pas soumise à ces contraintes mais est néanmoins de qualité, dans un environnement médical ET touristique de qualité!

Cette troisième solution est de plus en plus pratiquée et, après le déclin de l’empire nord africain du à, bien trop souvent,  des malpractices et surtout à l’avènement de l’extrémisme et de ses conséquences directes, certains pays ont la côte. Citons l’Asie et les émirats avec principalement Dubaï. L’Asie ne correspond pas ou que très peu aux cannons de la beauté européenne et Dubaï, même si les prix des interventions semblent attractifs, reste très cher en terme de séjour, le climat y est très aride et permet peu la villégiature.

Un pays qui se démarque depuis peu est l’île Maurice.

L’île Maurice a une tradition de compétences dans la greffe du cheveux et draine des patients de plus de 30 pays différents (dont le canada et les states) depuis près de 15 ans.

Tout récemment l’hôpital Apollo Bramwell, récemment repris par le groupe Oméga Ark, a fait développer un service de chirurgie esthétique internationale grâce à la venue du Dr Van Den Broeck, chirurgien plasticien belge exerçant depuis plus de 20 ans.

L’hôpital Apollo Bramwell existait depuis près de 7 ans avant d’être repris tout récemment par Oméga Ark et est le seul Hôpital de l’océan Indien respectant les standards internationaux et notamment ceux américains puisque reconnus par le JCI. L’hôpital se compose de 200 lits et 4 salle d’opérations et peut offrir un service tant médical que hôtelier de qualité: on y trouve notamment des suites royales pour le prix d’une chambre commune en Belgique!

Le Dr Van Den Broeck y continue son activité principale essentiellement centrée sur la chirurgie du sein et fait actuellement le buzz dans la Zone. Il y opère ses patients venant de tout l’océan indien (Maurice, La Réunion, Madagascar et Mayotte) mais aussi d’Asie, d’Afrique et bien entendu d’Europe….plusieurs patientes belges ont d’ailleurs déjà franchi le cap.

Les prix de la chirurgie y sont 20 à 30 % moins cher et un séjour dans un hôtel de rêve est souvent retenu, le prix du séjour ne parvenant parfois pas nécessairement à combler la différence entre nos prix et le cout total!
Le Dr Van Den Broeck assure opérer dans des conditions optimales et s’est d’ailleurs lui même fait opérer pour un problème d’épaule en début de cette année.



Retour aux articles de blog


Merci, votre email a bien été envoyé.
Merci, votre email a bien été enregistré.