Ouvrir et adoucir le regard

02 novembre 2015


Pour traiter le regard, chirurgie et médecine esthétique ne s’opposent pas mais sont envisagées comme des possibilités différentes pour une solution sur mesure. Quelles sont les différentes possibilités que nous offrent ces 2 pratiques médicales pour ouvrir et adoucir notre regard, tout en gardant un visage naturel ?


Les injections d’acide hyaluronique

L’injection d’acide hyaluronique est particulièrement utilisée pour les personnes qui présentent un creusement de la paupière supérieure qui laisse voir le rebord de l’os orbitaire ou une « une vallée des larmes creusée », des cernes internes et externespeu marquées (de la racine du nez jusqu’à la pommette). Ce geste médical consiste en l’injection de ce produit de comblement (composant naturel de la peau très bien toléré par l’organisme et non allergène) par votre Chirurgien Esthétique à son cabinet. Elle se pratique sans anesthésie et sans préparation ni précaution particulière de votre part, d’où son côté très pratique. De plus, l’injection d’acide hyaluronique est rapide : généralement 30 minutes suffisent. Elle peut être donc pratiquée pendant la pause déjeuner, vous permettant de revenir au bureau « ni vue ni connue », avec un regard rajeunirafraîchi, car l’effet est immédiat !

 Les injections d’acide hyaluronique doivent être renouvelées tous les cinq à six mois.


 Les injections de toxine botulique (botox©)

L’injection de toxine botulique a une double action : préventive et corrective sur les rides d’expression, les pattes d’oie (coin externe de l’œil) et les rides du lion (rides verticales du front liées au froncement des sourcils). Elle peut être pratiquée dès l’apparition des premiers signes du vieillissement. Elle est également indiquée pour ralentir la ptose de la paupière supérieure (paupière tombante) et pour garder un sourcil haut. En effet, la peau du contour de l’œil est très fine. Les mouvements répétés (10000 battements de cils par jour) et les froncements de sourcils provoquent un froissement de la peau. L’injection de toxine botulique va permettre « d’affaiblir » temporairement les muscles du contour de l’œil et avoir un effet sur les rides installées.

 

L’injection de toxine botulique peut également avoir un effet préventif, elles permettent par ailleurs de retarder la ptose de la paupière supérieure. Votre regard va s’ouvrir,s’agrandir,  il aura un aspect reposé. (Consulter notre article sur notre blog : http://docteur-van-den-broeck.blogspot.com/2015/10/la-medecine-esthetique-imperceptible.html, traitant de ce sujet).

 

Votre chirurgien esthétique pratique la séance dans son cabinet. Elle est, comme l’injection d’acide hyaluronique, sans préparation ni précaution particulière de votre part, Elle dure généralement environ 30 minutes et peut elle aussi être pratiquée durant votre pause-déjeuner. Elle doit être renouvelée tous les quatre à cinq mois, car l’effet est temporaire mais néanmoins spectaculaire.

 

La Blépharoplastie : la chirurgie esthétique des paupières

Lorsque les signes de vieillissement sont trop marqués pour pouvoir obtenir un résultat satisfaisant avec d’autres techniques moins invasives (paupière supérieure très tombante, poche très importante sous les yeux, excès de peau, rides et ridules ou cernes très prononcées), il est nécessaire de recourir à un geste chirurgical : La blépharoplastie. Cette intervention permet de gommer durablement un aspect fripé et fatigué du regard, sans aucun risque pour votre acuité visuelle.

La blépharoplastie peut être pratiquée au niveau des paupières supérieures, des paupières inférieures, ou les deux. Lors de la blépharoplastie des paupières supérieures, la peau et le muscle sont excisés de manière très discrète, dans le pli de la paupière supérieure afin de la « retendre », permettant ainsi de « gommer » l’aspect fatigué. S’il existe des poches graisseuses internes, elles seront réduites durant ce geste pour un résultat impeccable. La blépharoplastie peut également être pratiquée au niveau des paupières inférieures, afin de combler le creux situé juste sous la paupière. La peau est délicatement excisée au ras des cils, la graisse excédentaire est ôtée et la peau est « redrapée » afin de gommer les poches et réduire les creux.

 

Ces deux interventions peuvent être pratiquée seules ou lors du même temps opératoire. Cette chirurgie de rajeunissement est simple et rapide. La durée de chaque intervention est d’environ 45 minutes, soit une heure trente au total si les deux sont réalisées. La blépharoplastie peut être effectuée sous anesthésie locale ou générale. La durée d’hospitalisation est d’une journée seulement. Durant la semaine qui suit, un petit œdème et des ecchymoses peuvent apparaître. A l’issue de  cette période, votre chirurgien esthétique enlèvera les points et vous pourrez alors retrouver une vie sociale normale. Les résultats définitifs apparaissent environ un mois après l’intervention.

L’avantage de celle opération est qu’elle est définitive. Cette technique peut être utilisée seule ou, le plus souvent, en complément d’autres techniques médicales, comme l’injection de toxine botulique (décrite plus bas).

 

Quelle est  la solutions adaptée à vos besoins ?

 

Votre médecin esthétique met à votre service sa compétence, son sens de l’écoute et son savoir-faire pour une solution sur mesure.



Retour aux articles de blog


Merci, votre email a bien été envoyé.
Merci, votre email a bien été enregistré.