Le lifting du visage

26 novembre 2015


Comme tout le reste du corps, l’ovale du visages’affaisse peu à peu avec le temps. Heureusement, de nos jours, la Chirurgie Esthétique et la Médecine Anti-Age proposent  de nombreuses solutions pour retrouver la forme de notre visage initial. Votre Chirurgien Esthétique vous proposera un lifting facial.C’est l’intervention de rajeunissement du visage par excellence !

 

Présentation

Il existe plusieurs types de liftings permettant d’améliorer les disgrâces provoquées par le vieillissement du visage et du cou, soit de manière localisée, soit de manière plus étendue : le lifting facial, le lifting cervical, le lifting frontal, le lifting temporal, le lifting de la queue du sourcil. Nous parlerons dans cet article du mini-lifting et du lifting cervico-facial. Nous reviendrons sur les autres types de lifting dans un autre billet tout prochainement.

Le mini-lifting et le lifting cervico-facial corrigent tout deux le vieillissement au niveau du cou et au niveau du bas du visage. La différence entre les deux résidant dans l’adjonction ou non de gestes correcteurs au niveau des paupières, des pommettes, des lèvres ou de toutes autre partie du visage le nécessitant. Contrairement aux premiers liftings réalisés dans les années 1960/70 qui donnaient un aspect « figé » au visage, les techniques ont évolué vers des techniques plus douces. L’objectif est de garder un aspect naturel au visage avec un effet de redynamisation et de rafraîchissement du visage. En effet, Il est important que le patient ainsi que son entourage puisse « se reconnaître » après l’intervention.

Ces liftings peuvent être pratiqués à n’importe quel âge mais généralement à partir de la cinquantaine. Cette intervention peut être complétée par des injections de toxine botulique.

 

Objectifs

 

L’intervention a pour objectif de traiter l’affaissement et le relâchement de la peau et des muscles du visage (joues, bajoues, ovale du visage) et du cou. Le but de celle-ci n’est pas de changer la forme et l’aspect du visage mais au contraire, de permettre la simple restauration des différentes structures anatomiques de la face et du cou (peau, muscle, graisse), permettant au patient de retrouver l’aspect qui était le sien quelques années auparavant.

 

Principe

Votre chirurgien Esthétique va remettre les structures en tension, de manière à corriger leur relâchement. La peau est ensuite « redrapée » sur les nouveaux galbes, sans traction excessive. Cette double action permet d’obtenir un résultat naturel (car la peau n’est pas trop tirée), durable (car le plan musculaire est solide) et des suites opératoires en général assez simples (la peau « marque » moins parce qu’elle est peu traumatisée, du fait de la tension et du décollement limités). Si le patient a une surcharge graisseuse, (souvent au niveau du cou : « double menton »), celle-ci peut être traitée par lipoaspiration.

A l’inverse, si le visage est ossifié (lorsque le visage se creuse on parle d’ossification), cet aspect peut être corrigé dans le même temps par réinjection de graisse autologue (graisse appartenant au patient) par la technique de lipostructure.

Ainsi le visage et le cou sont en quelque sorte « reconstruits », « restructurés ». Les incisions cutanées sont cachées pour l’essentiel dans les cheveux (au niveau de la nuque, parfois des tempes) et au pourtour de l’oreille, la cicatrice est ainsi presque entièrement dissimulée.

 

L’intervention

L’intervention se déroule sous anesthésie générale et nécessite donc un bilan pré-opératoire, conformément aux prescriptions. Le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l’intervention. Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention. Il sera pratiqué un lavage des cheveux la veille de l’intervention et un démaquillagesoigneux le jour de l’intervention. Il est fondamental de rester à jeun (ne rien manger ni boire) 6 heures avant l’intervention.

 

Les suites opératoires

Les premiers jours, le patient doit se reposer et éviter tout effort violent. Le lifting du visage est une intervention peu douloureuse. Dans la majorité des cas, des antalgiques simples sont suffisants.

Au cours des premiers jours, la personne opérée ne doit ni s’étonner ni s’inquiéter :

  • d’un œdème (gonflement) qui peut être plus accentué le deuxième jour que le premier,
  • d’ecchymoses (bleus) dans la région du cou et du menton,
  • d’une sensation de tension douloureuse, surtout en arrière des oreilles, et autour du cou.

Ces ecchymoses et ces œdèmes disparaissent en moyenne dans les 2 semaines après l’intervention.

 

Après le premier mois, le gonflement a en général complètement disparu mais il persiste une légère induration des zones décollées, plus palpable que visible. Les oreilles ne retrouvent leur sensibilité normale qu’un ou deux mois plus tard.

 

Le résultat définitif

Le résultat définitif sera visible deux à trois mois après l’intervention. Les cicatrices seront encore légèrement rosées et indurées pendant environ 6 mois. Grâce aux progrès accomplis et à une grande minutie technique, on obtient le plus souvent un effet de rajeunissement appréciable, qui reste très naturel : le visage n’a pas un aspect « chirurgical » et a retrouvé approximativement les traits qui étaient les siens huit ou douze ans auparavant, ce qui donne globalement un aspect reposé, détendu et rafraîchi.

Cette amélioration physique s’accompagne en règle générale d’un mieux-être psychologique. A long terme, le lifting cervico-facial permet de lutter contre les effets du temps et a un résultat durable. Toutefois, les années passant et continuant à faire ses effets, celui-ci peut être renouvelé une dizaine ou une quinzaine d’années plus tard.

 

Faire le bon choix

Si vous envisagez une opération chirurgicale de type Lifting, il importe de choisir un établissement et un chirurgien plastique sûrs et compétents. Beaucoup de cliniques proposent des interventions de ce type à des prix attractifs mais ceux-ci sont souvent au détriment de facteurs fondamentaux comme la qualité de l’intervention et les complications post-opératoires : La compétence des intervenants, l’asepsie, qui doivent être rigoureuses et strictes. Le recours à un chirurgien plasticien qualifié est absolument indispensable pour la maîtrise du geste opératoire, afin obtenir le résultat escompté et éviter les complications.

N'oubliez jamais que votre visage est votre première carte de visite !

VOIR LA VIDEO



Retour aux articles de blog


Merci, votre email a bien été envoyé.
Merci, votre email a bien été enregistré.