Questions fréquentes à propos du lymphome anaplasique à grandes cellules associé à un implant mammaire (LAGC- AIM)

07 décembre 2018


QU’EST-CE QUE LE LAGC-AIM ?


L’abréviation LAGC-AIM vient de Lymphome Anaplasique à Grandes Cellules Associé à un Implant Mammaire et fait référence à un lymphome à cellules T rare qui se développe autour des implants mammaires placés dans le cadre d’une chirurgie reconstructrice ou esthétique.1 À l’heure actuelle, la cause du LAGC-AIM n’est pas clairement comprise.


LE LAGC-AIM EST-IL UNE FORME DE CANCER DU SEIN ?


Le LAGC-AIM n’est pas un cancer du tissu mammaire en lui-même, mais un type de cancer rare qui se développe autour du tissu cicatriciel dû à l'implant et qui, dans certains cas, peut se propager à l’ensemble de l’organisme.


LE LAGC-AIM EST-IL COURANT ?


Selon les estimations, 35 millions de femmes dans le monde portent des implants mammaires.2 Le LAGC-AIM est rare et il est difficile d’estimer son incidence réelle.3 À ce jour, les taux d'incidence estimés dans la littérature scientifique oscillent de 0,03 % à 0,003 %, ou 1 sur 3,817 à 1 sur 30,000.4-7*
* Les publications indiquées en référence ici comprennent des populations de patientes portant des implants mammaires et des patientes portant de manière spécifique des implants texturés.


QUELLES SONT LES CAUSES DU LAGC-AIM ?


Les organismes internationaux de réglementation de la santé travaillent de manière proactive avec les fabricants d'implants pour étudier le LAGC-AIM.8-12 À ce jour, aucun facteur de risque spécifique n’a été identifié. Toutefois, la texture de l’implant, la génétique et des bactéries ont joué un rôle et sont actuellement étudiées de manière plus approfondie.


QUELS SONT LES SYMPTÔMES DU LAGC-AIM ?


Le plus souvent, le LAGC-AIM est diagnostiqué environ 8 à 10 ans après la pose de l’implant.13 Les premiers symptômes sont généralement un gonflement du sein – souvent causé par l’accumulation de fluide autour de l’implant.1 D’autres symptômes peuvent être une douleur, des grosseurs et une asymétrie entre les deux seins.


PEUT-ON TRAITER LE LAGC-AIM ?


Oui. Lorsqu'il est diagnostiqué de manière précoce par un chirurgien spécialisé, le LAGC-AIM peut être traité, souvent avec succès.1 Dans la plupart des cas, le LAGC-AIM peut être traité en retirant l’implant mammaire et la capsule de tissu cicatriciel qui l’entoure. Un traitement complémentaire peut toutefois être nécessaire en fonction de la personne.1 Dans les cas où la maladie s’est propagée au reste du corps, de rares cas de décès ont été rapportés.


QUELS TYPES D’IMPLANTS MAMMAIRES SONT ASSOCIÉS AU
LAGC-AIM ?


Le LAGC-AIM a été associé à la fois à des implants remplis de solution saline et de silicone, à des implants ronds comme anatomiques, à tous types de gel et tous types de projection, que les implants soient posés à des fins de chirurgie reconstructrice ou esthétique.


QU’EST-CE QU’UN IMPLANT TEXTURÉ ET QUELLE EST SON INCIDENCE SUR LE RISQUE DE DÉVELOPPER UN LAGC-AIM ?


Les implants mammaires présentent différentes textures de surface, soit lisse, soit texturée. Pour les cas rapportés à ce jour, le LAGC-AIM a été diagnostiqué le plus souvent chez des patientes portant des implants texturés1, bien que le risque de développer un LAGC-AIM avec des implants texturés reste faible.6 Même s'il est difficile de quantifier la véritable incidence et prévalence du LAGC-AIM3, les taux d'incidence estimés à ce jour oscillent de 0,03 % à 0,003 %, ou 1 sur 3,817 à 1 sur 30,000.


MON CHIRURGIEN PEUT-IL ENCORE ENVISAGER UN IMPLANT TEXTURÉ ?


Différentes raisons peuvent pousser un chirurgien à choisir un implant texturé. Certains types d'implants, tels que les implants de forme anatomique, sont uniquement disponibles avec une surface texturée.15 Veillez à discuter des diverses
options avec votre chirurgien, car chaque femme est différente et a des besoins différents.


QUELLE EST LA POSITION DES ORGANISMES INTERNATIONAUX DE RÉGLEMENTATION DE LA SANTÉ AU SUJET DES IMPLANTS TEXTURÉS ?


Pour les patientes qui portent des implants et ne rencontrent pas de problème actuellement, les organismes internationaux de réglementation de la santé (à savoir, la Food and Drug Administration [FDA] aux États-Unis, Santé Canada, Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency [MHRA] au Royaume-Uni, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament [ANSM] en France, Therapeutic Goods Administration [TGA] en Australie) ne recommandent pas le retrait des implants ni le moindre changement dans les soins médicaux de routine qui s’y rapportent.


QUI PUIS-JE CONTACTER SI J’AI D’AUTRES QUESTIONS OU PRÉOCCUPATIONS ?


Si vous envisagez de vous faire poser des implants, informez-vous auprès de votre chirurgien des risques de LAGC-AIM et de ce que cela signifie.


QUE FAIT ALLERGAN PAR RAPPORT AU LAGC-AIM ?


La sécurité des patientes est la priorité d’Allergan. L’entreprise travaille en étroite collaboration avec des chirurgiens de renom dans le monde entier pour faire mieux connaître la maladie et sensibiliser quant à l’importance d'un diagnostic précoce. Allergan travaille sans relâche avec la communauté médicale afin d'améliorer la compréhension de cette maladie rare.
Allergan offre également une couverture pour les événements rares, à hauteur de 4 000 euros, pour ses produits en cas de LAGC-AIM. Les patientes portant des implants Allergan peuvent bénéficier d’une aide pour les frais chirurgicaux qui ne sont pas couverts par l’assurance, y compris le retrait du ou des implant(s) mammaire(s) et des tissus associés.



Retour aux articles de blog


Merci, votre email a bien été envoyé.
Merci, votre email a bien été enregistré.